France 2022 France Grant Winner

ANNUAL THEME

Microbiote intestinal & santé humaine

SUPPORTED PROJECT

Dr Lucas Wauters

Hôpital Universitaire de Leuven, Belgique

Sarcopénie en syndrome de grêle court : l'axe microbiote-intestin-muscle

PROJECT DESCRIPTION

Le lauréat 2022 est le Dr. Lucas Wauters pour son projet intitulé « Sarcopénie en syndrome de grêle court : l'axe microbiote-intestin-muscle » soutenu par le Pr. Francisca Joly, experte de l'insuffisance intestinale. Le Dr. Lucas Wauters est gastroentérologue diplômé de la faculté de médecine de KU Leuven (Belgique) et déjà lauréat de nombreux prix.

L’objectif de son projet est d'étudier le lien entre la fermentation colique et la sarcopénie en syndrome de grêle court. Les résultats de ses travaux permettraient d’identifier des biomarqueurs métaboliques ou microbiens et des prédicteurs de l'optimisation nutritionnelle en syndrome de grêle court qui est une maladie orpheline complexe et coûteuse. De plus, l'isolement de souches microbiennes ou métabolites pourrait conduire au développement de pro- ou prébiotiques pour améliorer l'absorption et réduire le risque de sarcopénie dans différentes maladies.

 

Résumé du projet lauréat :
Sarcopénie en syndrome de grêle court : l'axe microbiote-intestin-muscle

La sarcopénie ou la perte de muscles squelettiques est très répandue dans différentes maladies, dont le syndrome de grêle court (SGC) qui est la cause principale d'insuffisance intestinale. Alors que l'adaptation intestinale soit plus probable chez les patients en SGC avec un côlon en continuité, les conséquences et mécanismes sous-jacents ne sont pas clairs. Une surabondance fécale de Lactobacillus a été retrouvé mais pas encore lié à l’adaptation intestinale et la sarcopénie en SGC.

L’objectif est d'étudier le lien entre la fermentation colique et la sarcopénie en SGC. Les résultats permettraient d’identifier des biomarqueurs métaboliques ou microbiens et des prédicteurs de l'optimisation nutritionnelle en SGC, qui est une maladie orpheline complexe et coûteuse. De plus, l'isolement de souches microbiennes ou métabolites pourrait conduire au développement de pro- ou prébiotiques pour améliorer l'absorption et réduire le risque de sarcopénie dans différentes maladies.